SALON VIRTUEL SUR LES PRODUITS ET SERVICES DU MALI (SVPSM 2021) DU 08 AU 13 JUILLET 2021

PARTAGER AVEC VOS AMIS


L’ambassade de la République du Mali au Canada organisera, du 8 au 13 juillet 2021, en partenariat avec le Cadre Intégré Renforcé, l’Agence pour la Promotion des Exportations du Mali (APEX-Mali) et l’Agence pour la Promotion des Investissements du Mali (API-Mali), le premier SALON VIRTUEL SUR LES PRODUITS ET SERVICES DU MALI SVPSM 2021. L’objectif visé, par ledit salon, est de créer des possibilités de commerce de produits agricoles du Mali au Canada et de contribuer à une reprise économique durable et inclusive au Mali.
Ce salon virtuel s’articulera autour de deux volets. Un volet exploration et un volet commercial.
Le volet exploration permettra de :
S’informer sur les différents instruments facilitant les exportations des pays en développement au Canada et les possibilités qu’offre TFO pour les accompagner;
Bénéficier du savoir-faire des experts dans les secteurs porteurs pour les PME maliennes au Canada et d’apprendre à mieux connaître les secteurs d’importations/d’exportations au Canada;
Entendre des témoignages d’entrepreneurs qui ont réussi à exporter et à faire des affaires au Canada;
Avoir des réponses adéquates aux questions que se posent les PME maliennes, grâce à des séances de questions et réponses;
Pouvoir profiter des possibilités de réseautage.
Il offrira aux importateurs canadiens l’occasion de découvrir les produits maliens et d’entrer en contact avec des fournisseurs dans les secteurs de la mangue, de la gomme arabique, du sésame, du karité, de l’anacarde et du Baobab. Les importateurs canadiens rencontreront des entrepreneurs et exportateurs maliens, prêts à exporter et ayant un fort potentiel sur les marchés canadiens.
Le volet exploration du salon se tiendra via Zoom, du 08 au 09 juillet 2021. Les exportateurs maliens, ceux qui s’intéressent au commerce entre le Mali et le Canada, la diaspora malienne au Canada et les importateurs canadiens, qui le souhaitent, ont jusqu’au 5 juillet 2021, pour s’inscrire. Le volet commercial permettra de : Faire bénéficier les entreprises préqualifiées de vraies opportunités d’affaires et des B2B facilitées par des consultants spécialisés de TFO et de CFCI, et de l’assistance de l’équipe de l’ambassade.
Le volet commercial du salon se tiendra via Zoom du 11 au 13 juillet 2021.
Les acheteurs basés au Canada, qui le souhaitent, ont jusqu’au 18 juin 2021, pour s’inscrire.
La participation est gratuite et ouverte à tous. Cliquez ici pour vous inscrire.
Des rencontres B2B sont prévues au Programme et seront facilitées par les consultants de TFO Canada et du CFCI. Elles pourront être organisées aux dates susmentionnées. . Pour arranger des dates de rencontres B2B, veuillez contacter :

  1. Mr. Bretrand Walle (TFO Canada)
    Email : bertrand.walle@tfocanada.com
    Tel : (+514) 919 0834
  2. Mr. Karl Miville de Chene (CFCI)
    Email : kmd@contactsmonde.com
    Tel : (+514) 387 9009
  3. Mr. Chérif Mohamed Kanouté ( Ambassade du Mali au Canada )
    Email : ambassade@ambamali.ca
    Tel : (613) 263 3036
    Faits en bref
    Le Mali a l’une des croissances économiques les plus rapides et résilientes en Afrique de l’Ouest. La croissance annuelle du PIB a avoisiné 5% au cours de la décennie qui a précédé la crise politique de 2012;
    Le pays a enregistré une croissance des exportations de plus de 66% entre 2008 et 2014 et celle de la consommation des ménages de plus de 104% entre 2005 et 2015;
    L’économie du Mali repose sur l’agriculture, qui représente 39,5% du PIB. Le pays est le 2ème producteur de coton en Afrique, avec plus de 500.000 tonnes/an. L’élevage représente 25 % du PIB du secteur primaire et 11 % du PIB national;
    Le Canada et le Mali entretiennent des relations commerciales bien établies qui présentent un potentiel de croissance important. En 2019, le commerce bilatéral de marchandise entre le Canada et le Mali a atteint 29,5 millions de dollars, dont 26,6 millions de dollars en exportations (machines, véhicules, pièces) et 2,9 millions de dollars en importations (aliments en conserve, jus de mangue);
    Le Mali est un pays qui offre des possibilités aux entreprises canadiennes dans différents secteurs, notamment les mines, l’énergie (surtout l’énergie renouvelable), l’agriculture, l’infrastructure, les technologies propres et l’éducation;
    Le Mali a mis en place un grand nombre de dispositions fiscales incitatives et avantageuses pour accompagner le démarrage et la croissance des entreprises et des règlementations favorables à l’investissement (Non-discrimination, rapatriement des profits, détention de 100% du capital par un étranger, protection contre l’expropriation). Le Mali a signé de nombreux/divers accords internationaux relatifs à la garantie des investissements (MIGA) et au règlement des différends (ICIRD, ACJP, OHADA);
    Le Mali et le Canada ont signé accord sur la promotion et la protection des investissements qui est entré en vigueur depuis, le 8 juin 2016. Cet accord devrait favoriser et garantir davantage les investissements entre les deux pays;
    Avec ses 37,6 millions d’habitants, le Canada est le troisième marché d’importation du monde. Le Canada est tributaire du commerce extérieur, comme le reflètent les nombreux accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux négociés et signés par le Canada.
    Trois secteurs clés du marché d’importation canadien présentent un intérêt pour les exportateurs des pays en développement : l’agroalimentaire, les textiles et les vêtements, ainsi que la décoration intérieure. Les importations de produits agroalimentaires ont atteint 11,2 milliards de dollars en 2019, celles du textile et des vêtements 14 milliards en 2019, et celles des articles de décoration intérieure 3 billions en 2019. Ces articles provenaient des États-Unis et de l’Union européenne en majeure partie;
    Le Canada offre aussi un accès en franchise de droits et sans contingents aux pays les moins développés (PMD), ainsi que des tarifs douaniers inférieurs à la normale, à plus de 100 autres pays en développement, ce qui leur donne un avantage sur la concurrence. Cette initiative d’accès au marché est prolongée jusqu’en 2024;
    Le Bureau de promotion du commerce Canada (TFO Canada) et le Centre de Formation en Commerce International CFCI créeront les conditions et les partenariats commerciaux durables avec des acheteurs canadiens, en apportant leurs appuis aux petites et moyennes entreprises (PME) et les organismes de soutien au commerce du Mali dans le domaine agricole, à accéder aux marchés internationaux en leur fournissant des Services d’information, de conseils et de contacts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *